Partenaires

PARTENAIRES UNIVERSITAIRES

 
Notre association entretien des relations avec des organisations nationales, ainsi qu’avec des associations locales de défense et de promotion du patrimoine, et nous comptons plusieurs universitaires parmi nos adhérents.

Nous participons à des programmes universitaires de recherche, ainsi qu’a des programmes universitaires et culturels de la Communauté Européenne.


 
 
 
 
Réalisé à l’initiative du Conseil général des Alpes de Haute-Provence, sous la direction de Marie-Christine Braillard, conservateur du patrimoine cg 04, en partenariat avec le Conseil général des Hautes-Alpes, celui du département de l’Isère, et, l’Association culturelle Marcovaldo pour le Piémont Italien.    
 
 
 
Les données concernant le Patrimoine Religieux des Alpes de Haute-Provence : Cathédrales, Eglises, Chapelles, Prieurés, Oratoires, Croix, proviennent des archives de l’association pour l’Etude et la Sauvegarde du Patrimoine Religieux de Haute-Provence, et, de la Base de Données de l’association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires de nos Pays de France. Chaque édifice, positionné sur la carte, donne accès aux informations détaillées complémentaires, descriptif, historique, photographie, bibliographie. La saisie informatique est actuellement réalisée sur environ 80% du territoire du département.
 

 
 
 
Réalisé par un groupe de chercheurs du CNRS et d’universitaires GDR SALVE (Sources, Acteurs et Lieux de la Vie religieuse à l’époque médiévale), créé à l’initiative de Catherine Vincent, professeur d’Histoire médiévale Université de Paris X Nanterre, sous le patronage d’André Vauchez, le programme « Sanctuaires et Pèlerinages » reprend, pour l’espace français, la problématique du Censimento dei santuari cristiani, projet développé en Italie depuis 1997 sous la direction de Giorgio Cracco et André Vauchez. L’objectif est d’établir un inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage de France, identifiés dans les sources écrites ou matérielles depuis les débuts de la christianisation jusqu’à l’époque contemporaine. La recherche bénéficie de la collaboration du Centre d’Anthropologie Religieuse Européenne (CARE) de l’EHESS où sont conservées les archives de l’enquête menée par Alphonse Dupront, dans les années 1960, sur des lieux de pèlerinage alors vivants. Cette base de données comporte actuellement 170 fiches d’inventaires dont 15 ont été rédigées par nos soins ; une cinquantaine d’autres fiches sont en attente de mise en ligne.
 
 
 

Haut de page