Qui sommes nous?

QUI SOMMES-NOUS ?

Inventorier, Étudier, Faire connaitre et Restaurer les oratoires, etc.
Voilà notre mission !
 
Association laïque au sens religieux du mot, à but non lucratif (Loi de 1901 en France) fondée au mois de juin 1999 à Aix-en-Provence, par Jean DIEUDÉ et Célie IRIGOIN, et présidée successivement par Célie IRIGOIN, puis Michel IRIGOIN, et dirigée depuis sa fondation par feu Jean DIEUDÉ  jusqu'a janvier 2013, et, depuis cette date dirigée par Francis LIBAUD, élu président en mars 2013; le siège a été transféré à Courbevoie à cette même date.  L'association regroupe à ce jour des adhérents répartis sur toute la France et divers pays européens.
Héritiers spirituels de M. Pierre IRIGOIN, qui le premier, créa le 26 février 1931 une association ayant pour but la sauvegarde des oratoires. Nous avons fondé notre association en lui donnant pour vocation de poursuivre l’action qu’il avait entreprise, comme but premier, avec une réelle activité nationale, voir européenne et au delà.
Bien qu’ils soient nombreux au bord de nos routes, les oratoires sont souvent ignorés, et le voyageur passe devant sans les remarquer. Ils sont pourtant la mémoire de nos villages et témoignent de la foi de nos ancêtres. Érigés en accomplissement d’un vœu, pour remercier d’une grâce accordée ou plus simplement pour honorer la Vierge Marie, ou le Saint auxquels ils sont dédiés, leur emplacement et leur environnement ne sont pas fortuits ; placés en évidence à un carrefour, à un col, à un passage périlleux; indicateurs d’un sentier conduisant à un ermitage ou une chapelle lieu de pèlerinage, ils nous invitent au recueillement et à la prière en faisant une halte sur les sentiers de la foi. Ils font partie des paysages de nos pays et de notre patrimoine religieux et artistique.
Dans la préface de l'ouvrage de Jean Dieudé sur les ‘Oratoires des Alpes de Haute-Provence’ le Professeur Jean CHÉLINI nous dit «La culture française plonge ses racines dans le christianisme millénaire qui l’a façonnée et lui a donné son originalité. La transmission du patrimoine culturel chrétien appartient autant à l’État qu’à l’Église et à tous les Français.»
Dans notre société au matérialisme poussé à l'extrême, de plus en plus indifférente, voir hostile à la foi chrétienne pourtant fondatrice de notre civilisation, il importe donc de mieux faire connaître les oratoires afin de motiver les populations et les élus locaux sur l’importance de ce riche patrimoine.
Malgré l’existence de nombreuses associations locales qui oeuvrent pour la protection de leur patrimoine, il existe encore en France et en Europe de nombreux oratoires à l’abandon qui sont menacés de disparition. Nous voulons par nos actions de communication, de restaurations et de constructions d'oratoires, contribuer à notre modeste échelle, au marquage chrétien de nos paysages et de nos villages, et manifester de la sorte le témoignage du christianisme fondateur de notre civilisation Française et Européenne.
Construits pour nous protéger, il nous appartient de les préserver pour les transmettre aux générations futures.
Considérant que garder son savoir par devers soi est totalement stérile, nous avons décidé de partager nos expériences et nos connaissances avec tous ceux qui s’intéressent à ces édifices afin de créer une dynamique favorable à la prise en compte de la valeur de ce patrimoine.
Notre association, membre de Patrimoine & Environnement, a reçu en 2000 le label Patrimoine Rural, délivré par le Ministère de l’Agriculture, pour nos actions en faveur de la sauvegarde de ce patrimoine.
 

SAUVEGARDE DES ORATOIRES

Ces monuments sont fragiles et de nombreuses causes concourent à leur destruction et à leur disparition. Les invasions et les guerres de religion ont occasionné de nombreuses démolitions volontaires, de même que la révolution française et l’anticléricalisme.
Les intempéries auxquelles ils sont exposés provoquent leur détérioration : gel faisant éclater les pierres et fissurer les enduits, foudre, éboulements et glissements de terrain, avalanches, inondations, chutes d’arbres. La désertification des campagnes a été cause de leur abandon et certains disparaissent sous la végétation envahissante.
JPEG - 106.6 ko
JPEG - 86.5 ko
JPEG - 138.7 ko
De nouvelles causes sont apparues avec la modernisation : urbanisation, élargissement des routes, circulation de camions et de véhicules agricoles ou forestiers qui ont remplacé la traction animale, construction de barrages ayant noyé sous les eaux des villages et leurs oratoires (Oratoire de Castillon repêché au fond du lac près de Saint-Julien-du-Verdon dans les Alpes-de-Haute-Provence, Oratoire de Fontaine l’évêque).

JPEG - 96.4 ko

JPEG - 80.1 ko

JPEG - 81.4 ko

 
Le vol des statues qui ornaient leurs niches est hélas fréquent alors que la plus part d’entre elles sont de faible valeur marchande. Fait beaucoup plus grave à déplorer, ils sont aussi victimes de personnages sans scrupules qui, sous prétexte de les sauvegarder, s’approprient ce patrimoine commun pour en orner les jardins de leur bastide.
Notre présence sur le terrain et les informations qui nous sont transmises par nos correspondants locaux, nous permettent d’intervenir pour les sauvegarder et éviter leur disparition définitive.

 

Haut de page


L'INVENTAIRE NATIONAL DES ORATOIRES : LA BASE DE DONNÉES

 
Notre deuxième site Internet www.oratoires.com est la BASE DE DONNÉES des oratoires et autres patrimoines religieux vernaculaires de France et dEurope.

Page d’acceuil non contractuelle

JPEG
Exemple de Fiche
Près de 10 000 fiches ont été crées à juillet 2013, quelques une d’entre elles restent à compléter en textes et photos, ce long travail qui est en cours se poursuivra progressivement. 
Ce site est en libre accès pour tous les publics, ce qui met ces informations à la disposition de toutes les personnes intéressées par les oratoires, les Fontaines de Dévotion, les Croix, Chemins de croix, Calvaires, Ex-Voto, Arbres sacrés, etc.
En plus de nos propres inventaires, cette base est alimentée par des "contributeurs" qui nous fournissent des photos et des données historiques de leurs recherches ou bien qui nous autorisent à publier le contenu de leurs publications, ou de leurs sites Internets, blogs, etc. pour des régions ou nous sommes moins présents. Quand les photos n’appartiennent pas à Connaissance et Sauvegarde des Oratoires, les auteurs de celles-ci ou les sources sont toujours cités.
 
Ce site est bien sur destiné à nos Adhérents, mais aussi aux Amateurs, Etudiants, Historiens, Chercheurs, Offices de Tourisme, Collectivités territoriales et curieux.
 
 
Appel à contributeurs...
 
Ce site est donc ouvert à toutes les personnes qui voudront bien contribuer à son enrichissement et nous transmettre des informations et des photos des oratoires et autres patrimoines religieux vernaculaires de leurs régions, nous les chargerons au fur et à mesure, ce qui permettra de faire que cette Base de Données devienne progressivement la référence pour l’étude et la recherche sur les oratoires et autres patrimoines religieux vernaculaires.

Haut de page