Association nationale d'étude, d'inventaire et de sauvegarde des oratoires
Accueil

Nos actualités en 2017 - 2018

Restaurations, Constructions,
& Bénédictions année 2018

Actualité du Patrimoine
Chrétien Verbaculaire


Nos manifestations
pour vous


Présentation des Oratoires

Fontaines de dévotion

Croix et Chemins de croix

Arbres sacrés christianisés

Niches murales et Linteaux de portes

Ex voto des sanctuaires

Hagiographies

Les dossiers

Qui sommes nous?

Adhésions

Partenaires

Bulletins semestriels

Livres en vente

Liens vers sites Web amis

Actualité du Patrimoine Chrétien Verbaculaire

ACTUALITE DU PATRIMOINE RELIGIEUX VERNACULAIRE

Cette page vous informe de différentes manifestations ou publications
relatives au patrimoine chrétien vernaculaire, organisées par diverses
associations, municipalités, paroisses et autres...


ORATOIRE DE LA VIERGE VANDALISÉ
À SULNIAC (56)

L'Excellent blog de Daniel Hamiche, L'Observatoire de la Christianophobie, relate le vandalisme commis sur un oratoire de cette commune du Morbihan, qui abritait une statue de la Vierge à l'Enfant.

La grille qui protégeait l'oratoire a été arrachée, la statue renversée et brisée.

Voir l'article : https://www.christianophobie.fr/breves/statue-de-la-vierge-a-lenfant-vandalisee-a-sulniac-morbihan

Francis Libaud le 5 août 2018


LA CROIX VANDALISÉE DE CARCASSONNE (11)



Photo Observatoire de la Christianophobie

Dans la nuit du 26 au 27 septembre 2017, la croix en pierre sculptée du XVème siècle, élevée sur le vieux pont entre la ville haute et la ville basse a été cassée, comme le relatait le journal local L'Indépendant, ainsi que le site de l'Observatoire de la Christianophobie. S'agit-il de vandalisme ou bien d'un acte anti catholique?


Photo du jounal L'Indépendant

Le vieux pont datant lui du XIVème siècle fut pendant des siècles, l'unique passage entre les deux parties de la ville; on comprend l'attachement de la population à ce pont et sa croix mémorable.

Fin Janvier, nous apprenions par la Conseillère municipale en Charge du Patrimoine, que cette croix était en bonne voie de restauration, la mairis en étant à l'attente des devis et du choix de l'entreprise.

Ainsi, courant 2018, les Carcassonnais retrouverons leur croix qu'on connu leurs ancêtres et qui fut témoin de la vie de la cité pendant un demi millénaire.

Rédacteur F. Libaud 7 mai 2018


L'indépendant du 24 janvier 2018

SATAN EST À L’OEUVRE !

Le cœur de notre activité nous conduit à mettre en lumière, une persécution scandaleuse qui concerne un patrimoine qui est l'objet de notre association, et qui combat le « Peuple Français » dans sa  foi et sa pensée intime plurimillénaire, ainsi que toute l’histoire de notre nation fondée sur le socle de la chrétienté.

Depuis quelques années, plusieurs actions de persécutions religieuses des chrétiens en France, stigmatisent et bafouent la majeure partie de la population Française, dans un silence assourdissant des grands médias, soit complices, soit soumis à des pressions du pouvoir politique ?

Il y a des affaires dont on parle publiquement chaque année, comme l’installation de crèches dans des lieux publics, tout simplement parce que cela permet de stigmatiser un clan politique ou un autre.

Mais il est des affaires dont on ne parle guère, et voici trois exemples emblèmatiques :

A Publier en Haute-Savoie, une statue de la Vierge sise dans un parc avec l’assentiment de la population a dû être déplacée après un procès aux multiples rebondissements intenté par « La Libre Pensée »

A Ploërmel dans le Morbihan, une statue de Jean-Paul II dans un arceau surmonté d’une croix, a aussi été attaquée en justice par » La Libre Pensée », et devra donc être déplacée sur un terrain privé !

A Carling en Moselle, des gendarmes en uniformes sont stigmatisés par « La Libre Pensée » pour avoir assisté à une messe en l’honneur de leur sainte patronne Sainte Geneviève !

Et bien d’autres affaires…

Les photos ci-dessus montrent le grand danger que courent les Français !

La raison de tout cela est une interprétation rigide de la « soi-disant » Laïcité, et on garde à l’esprit que « La Libre Pensée » est une organisation de la Franc-Maçonnerie, dont le but n’est pas « la laïcité » c’est-à-dire  de garantir le libre exercices de tous les cultes, mais l’éradication de la religion et de l’église catholique en France, comme l'indique clairement son slogan "Ni dieu ni maître, à bas la calotte, vive la sociale !" 

Nous retrouvons là, la persécution religieuse qu'ont connus les Vendéens, mes ancêtres, Bretons et autres Français en 1793 par les armées de le République, qui par l’horreur des massacres antichrétiens qu'ils commirent, anticipaient de presque deux cents ans ce que ferons les Nazis et les Communistes… !

On peut s’étonner que les prières de rues des musulmans, c’est-à-dire sur l’espace public, n’attirent pas les foudres de "La Libre Pensée", de même que la fin du ramadan organisé sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, espace public aussi et de plus avec la participation de madame la Maire !

Rappelons que le seul sapin de Noël- symbole non chrétien- dressé dans Paris en 2017 comme dans toutes les grandes villes du monde occidental et autres, ne l’a pas été par la Ville de Paris, mais par la cathédrale de Paris, cela en dit long !

On peut s’étonner de la propension des juges à faire condamner les crèches et autres statues religieuses de notre pays, mais rappelons-nous que le Procureur Montgolfier avait ouvertement dévoilé que les Juges du Tribunal de Nice étaient inféodés à des loges de la Franc-maçonnerie ! il est clair que Nice n’est qu’un exemple de tous nos tribunaux. Comment faire confiance à la Justice de notre pays avec cette inféodation des juges à des pensées et des pratiques occultes ! Et lorsque l’on sait qu’un certain nombre de nos politiques et hauts fonctionnaires sont aussi affiliés à des loges maçonniques, on comprend parfaitement le climat délétère qui règne en France à ce sujet.

Rappelons que le Pape Léon XIII a condamné la Franc-Maçonnerie en 1882, condamnation confirmée ensuite par tous les papes. La Franc-maçonnerie étant satanique, un chrétien ne peut pas être aussi affilié à une loge et un Franc-Maçon se disant aussi chrétien ne peut pas communier.

Nos activités de sauvegarde du petit patrimoine religieux, nous mettent en relations très cordiales avec des maires de tous les horizons politiques, de gauche à droite, il y a heureusement des élus soucieux des pensées et des croyances de leur population.

Espérons que pourra se réaliser bientôt la prophétie de Marthe Robin, qui en 1936 déclarait au Père Finet que « parmi les erreurs qui allaient sombrer, il y aurait le communisme, le laïcisme et la franc-maçonnerie » (in Prends ma vie, Seigneur, Raymond Perret, Desclée de Brouwer).

Photos issues de Observatoire de la Christianophobie et autre sites Internet
Francis Libaud
Le 23 mars 2018


DÉCÈS D'ALAIN DENECHAU

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès d'Alain Denechau, Fondateur et Président de l'Association NOTRE-DAME DE LA SOURCE. Il avait créé cette association pour débrousailler et restaurer les croix, calvaires et oratoires oubliés. Il a aussi créé avec le magazine Pèlerin un prix annuel "Un Patrimoine pour demain" afin de subventionner des projets de restauration de croix. Grâce à lui et a son association un grand nombre de croix ont été restaurées. Il était aussi un des adhérents fondateur de notre association.  Son oeuvre fut fructueuse et très importante.  Ayons une pensée et une prière pour lui !
Francis Libaud
le 17 août 2017


ESPAGNE : LA DESTRUCTION HAINEUSE D'UNE CROIX BLESSE SIX DÉMOLISSEURS

L'excellent site Internet de Daniel Hamiche "Observatoire de la Christianophobie" relate une information intéressante sur la haine du christ au Pays Basque Espagnol...Quand la haine politique se double de la haine du christianisme, au coeur de la mouvance gauchiste; à mettre en rapport avec le nombre de Prêtres, religieux et religieuses massacrés par les Républicains Espagnols!  Ci-dessous l'article  recopié "

La municipalité de Larrabetzu (en Biscaye, communauté autonome du Pays basque espagnol) est dirigée par le parti de gauche Euskal Herria Bildu. Elle décida le 26 avril dernier, à l’unanimité des conseillers municipaux, d’abattre la Croix de Gaztelumendi, érigée après la guerre civile espagnole en mémoire des soldats nationalistes tués au combat par les soldats républicains de gauche. Cette croix était en ruine et dangereuse, car pouvant s’écrouler, à tout moment, mais elle était surtout un symbole d’un régime, d’un passé et d’une religion honnis par la gauche espagnole. La municipalité organisa donc un événement le 10 juillet dernier : l’éboulement public de la croix en présence des militants de gauche et d’indépendantistes basques et catalans. Aux accents de L’Internationale, elle s’abattit en effet mais… sur les présents dont six furent blessés dont deux grièvement…"
( Vidéo à voir sur cette opération :  https://www.youtube.com/watch?v=XQgAsafW2R4 )
Sources : ACI Prensa, 11 juillet ; Mediterraneo Digital, 10 juillet
Le 12 juillet 2017 par Daniel Hamiche dans 07/2017 Brèves : La Une NLH en Europe

Commentaire de Francis LIBAUD   "Cette destruction d'une croix se solde par 6 blessés parmi ceux qui  abbataient la croix, chacun pensera ce qu'il veux, mais c'est un signe très troublant !"
Le 16 juillet 2017


LA HAINE À GAGNÉ PAR
L'ENLÈVEMENT DE LA VIERGE DE PUBLIER (74)

Nous avions relaté dans cette rubrique la polémique et les procès faient à la commune depuis 2011, concernant cette statue de Notre Dame du Léman érigée par la mairie dans un parc public.

La commune et son maire ont été attaqués devant la justice par la "Libre Pensée", secte anti-catholique bien connue très liée au pouvoir, qui ne s'attaque qu'aux édifices chrétiens. La Mairie n'avait pas obtempéré de la décision du juge d'enlever cette statue du domaine communal. A nouveau trainé en justice, la commune a de nouveau été condamnée à enlever la statue comme le rapporte le joural Le Dauphiné : Le tribunal a laissé trois mois au maire de Publier pour délocaliser sa statue mariale, qui avait coûté près de 35 000€ aux contribuables. Passé ce délai, la commune écopera d’une amende de 100  euros par jour.

Les travaux de déplacement de la Vierge ont été commencés le 1er février 2017 comme le montrent les photos ci-jointes. 



les bordures du socle de la statue
ont été decoupées à la scie circulaire



Textes extraits du Dauphiné.com
Photos du Dauphiné.com


CHAPELLES & CO A LILLE (59)
UNE ASSOCIATION ACTIVE DE SAUVEGARDE
DES CHAPELLES

Dans le Nord-Pas-de-Calais, un oratoire s'appelle une chapelle, quelquesoit sa forme, pilon ou ce qu'ailleurs nous appelons une chapelle-oratoire, et ce sont bien ces édifices, ainsi que les niches murales, qui sont le coeur des actions de sauvegarde de cette dynamique association Lilloise qui agit sur les communes de  Lille, Bousbecque, Wattrelos et Roubaix. Le site Internet renseigne sur les actions menées depuis la fondation en 2011 : http://www.chapellesandco.com/

Nous invitons nos adhérents de la région à assister ce samedi 1er avril à 14h30 à l'inauguration de la statuaire restaurée de la chapelle Notre Dame de la Délivrance à Wattrelos.Pour cette occasion, tous le mobilier de la chapelle sera réaménagé!
Venez découvrir ce nouvel aménagement et souffler la deuxième bougie pour l'anniversaire des 5 ans de notre association de préservation et de valorisation du patrimoine dit "remarquable" religieux.

Ce Samedi 1er avril 2017 à 14H30
Chapelle Notre-Dame de la Délivrance
40 Bis Rue Négrier
59150 WATTRELOS


Texte F.L.
Photos Chapelles & Co
Le 29 mars 2017


INVENTAIRE DES CALVAIRES ET DES CROIX DE CHEMINS DE VENDÉE (85)

ASSOCIATION MAISONS PAYSANNES DE VENDÉE (85)

L'Association des Maisons Paysannes de Vendée, nous a invité à participer à sa quatrième rencontre de l'Inventaire des Calvaires et des Croix de Chemins de Vendée, à Vairé (85), qui se tiendra le le 25 mars 2017 à 14h00 à la Salle La Fontaine. Nous essaierons d'aporter notre contribution à cet ambitieux projet, notre propre inventaire étant déjà représentatif, compte tenu du nombre de croix et de calvaires dans ce département.  http://mpf-vendee.blogspot.fr/
F.L. le 18 février 2017


LES CALVAIRES DU BEAUVAISIS  (60)
UN TRÈS BEAU LIVRE SUR DES CROIX MAGNIFIQUES

L’Association pour la Connaissance et la Conservation des Calvaires et Croix du Beauvaisis, vient d’éditer un livre remarquable sur les croix du Beauvaisis. Cette association créée en 1998 procède à l’inventaire des croix et des calvaires à raison d’un canton par an.

 Cette belle région du Beauvaisis, qui est une part du département de l’Oise, recèle en ses villes et villages de très belles croix, 1291 d’entre elles ont été recensées, qu’elles soient en pierre, en bois, en fonte, en divers matériaux, et surtout en fer forgé très ouvragé pour 925 d’entre elles qui sont de véritables oeuvres d'art.

 Ce livre présente des chapitres sur l’origine de la croix, sur la symbolique des croix et une sélection de 220 calvaires, soit 1 pour chacune des 220 communes qui forment le Beauvaisis, puis l’étude des socles, tout ce qui témoigne de l’architecture religieuse des différentes époques.  Un volumineux chapitre contient le recensement richement illustré des calvaires du Beauvaisis. Et enfin un tableau final qui collecte par canton puis par commune tous les édifices recensés avec leurs données et particularités.

Ci-dessous trois illustrations de ces belles croix en fer forgé

  Livre de 353 pages en format A4, vendu 28 €, port en sus 7,50 €

Pour commander ce livre, voir à notre rubrique "Livres en vente" et dérouler jusqu'a "Livres vendus par leurs auteurs ou éditeurs"


CROIX DES VILLAGES ET DES CHEMINS EN MINERVOIS (11) (34)

C’est un très beau livre qui vient de paraître, fruit d’un recensement des croix de 58 villages du Minervois et de leurs 67 hameaux,  Audois et Héraultais qui totalisent 371 croix de toutes natures, en pierre, en bois, en fer forgé, en fonte, etc.

Un inventaire bénévole a permis de constater que progressivement au fil du temps des croix disparaissaient physiquement ou sombraient dans l’oubli. Par ce beau livre, l’auteur Bernard Chabardès, souhaite faire connaitre toutes ces croix aux maires et aux habitants des villages, afin que ceux-ci puissent découvrir ce patrimoine et comprendre qu’il faut le sauvegarder; le faire connaitre, c’est déjà le protéger !

Tous les maires ont été visités et sensibilisés, et une brève notice historique et patrimoniale est faite sur chaque village, suivie des fiches de ses croix.

C’est un livre indispensable pour les randonneurs et les touristes qui s’intéressent à cette belle région.

Pour commander ce livre, voir à notre rubrique "Livres en vente" et dérouler jusqu'a "Livres vendus par leurs auteurs ou éditeurs"
F.L. Le 19 décembre 2016


RESTAURATION DU CALVAIRE DE LYON (69)

Notre ami contributeur, Gilbert Fayette, nous adresse cet intéressant message concernant la restauration du calvaire monumental de Lyon : "Une équipe de jeunes entreprend de faire restaurer le calvaire monumental de Lyon. Le budget nécessaire avoisine les 500 000 euros, ce n’est pas plus, mais aussi  difficile à obtenir que 1000 €. Ils ont l’appui ému des survivants du groupe dont je faisais parti, qui en 1960 a lutté pour sauver le quartier Saint-Jean, et le quartier mercière à Lyon. Le maire de l’époque, Louis Pradel, avait prévu de tout raser et avait commencé une partie de la démolition. Aujourd’hui cet ensemble Renaissance, après le classement en secteur sauvegardé sous Malraux, est classé au patrimoine mondial de l’humanité".

Pour faire connaitre ce calvaire emblématique et sensibiliser les donateurs, ils ont réalisé un film avec des photos anciennes et des vues aériennes prises avec un drone. Peu de moyens mais beaucoup d’enthousiasme, ils ont reçu leur bonne dose de grâces d’aveuglement, comme en témoigne leur message ci-dessous et méritent de réussir :

Chers amis,
"vous l'attendiez avec impatience...!
Nous avons le plaisir de vous faire (re)découvrir le film-documentaire mettant en lumière l'un des derniers calvaires de style monumental en France : Le Calvaire de Lyon. Pour visionner le film, cliquez sur le lien ci-contre :  https://youtu.be/EACF9JGYy5I
Grâce à votre générosité et votre soutien, ce film a pu voir le jour et va contribuer à faire connaître cet espace merveilleux au delà des frontières de Lyon !
Nous vous renouvelons tous nos remerciements pour vos encouragements ininterrompus depuis le début de cette aventure. Nous espérons que vous serez les ambassadeurs de ce film et que vous participerez à le faire connaître autour de vous".    Beau visionnage !!......Nicolas,
Contact suivant coordonnées ci-dessous :


Source Gilbert Fayette, Illustration carte postale ancienne, Le 23 juin 2016

VANDALISME SUR L'ORATOIRE
NOTRE DAME DU ROCHER À VIRE (14)

Cet oratoire, datant de la fin du XIX siècle, oublié depuis des decennies a été redécouvert il y a 2 à 3 ans par Guy Foucault, retraité Virois. Il a donc agit pour que cet ancien oratoire situé sur terrain communal soit restauré, ce qui fut fait par les Services Techniques municipaux en septembre 2015 et février 2016, et il a ensuite été béni le 31 mai dernier par le Père Philippe Cenier. Les deux photos ci-dessous illustrent ces évènements.

La Rénovation et la Bénédiction


Guy Foucault et un marbrier

Bénédiction par le Père Cenier

Le Vandalisme

Le 10 juin au matin, Guy Foucault à constaté que l'oratoire avait été vandalisé, les statues étaient cassées et ce vandalisme fait suite à celui du cimetière.
Il s'agit là de l'un de ces actes anti-catholiques qui se pertétuent un peu partout en France, dans l'indifférence du pouvoir politique et de l'impunité judiciaire qui en découle.

Guy Foucault et une statue cassée

http://www.christianophobie.fr/breves/calvados-un-sanctuaire-vandalise-a-vire#.V1vnDRKt-8A
Sources et Photos : Observatoire de la Christianophopie, Ouest-France, La Manche Libre, La Voix-Le Bocage.
Le 11 juin 2016


INSTALLATION DES NOUVEAUX DÉCORS
DES STATIONS DU CHEMIN DE CROIX
DE NOTRE DAME DU ROC À CASTELLANE (04)

L'association des Amis de Notre Dame du Roc, nous informe qu'elle a décidé de rénover les 14 décors des stations du Chemin de Croix, et nous invite à participer à la découverte des nouvelles plaques peintes représentant chacune une station de la Passion du Christ. Vous trouverez ci-après le programme officiel de ces deux jours.

"Pour les 70 ans du Secours Catholique, une Marche Fraternelle aura lieu les 20 et 21 mai de St André les Alpes à Castellane, en passant par Courchon, la Baume, et la  chapelle de Notre Dame du ROC. Les personnes à mobilité réduite pourront se rejoindre au groupe à Courchon, pour un pique nique,la visite commentée du site, et peut être déguster les pissaladières, pizzas, cuites au feu de bois dans le four communal rallumé pour l'occasion.Ceux qui le désirent pourront coucher au gite de la Baume le soir du 20 mai,
ou le lendemain, samedi, marcher jusqu'à Castellane en passant par la chapelle de Notre Dame du Roc"

L'association" les Amis de Notre Dame du Roc" s'est associée à cette marche et s'est engagée à encadrer et guider le groupe des marcheurs de la Baume à Castellane et à organiser au ROC un goûter substantiel avec boissons froides et chaudes : café, thé et pâtisseries...

Dés à présent, retenez ces 2 dates dans votre emploi du temps, parlez-en autour de vous pour que nous soyons nombreux et que cette marche soit une réussite.
N'hésitez à contacter, les dévouées organisatrices pour tous renseignements complémentaires :

        Anne-Marie Guenebeaud, Chemin des Vertus, 04170 Saint-André-Les-Alpes, Tél. 04.92.89.01.43 et 06.85.62.24.52

        Colette Vincent, Présidente des Amis de ND du Roc, Boulevard St Michel​, 04120 Castellane, Tél. 0492836574

La montée à la chapelle de Notre Dame sera l'excellente occasion d'apprécier les nouvelles stations du chemin de croix. En effet, notre association a confié à un artiste faïencier de CABRIS, la fabrication sur plaque en lave de Volvic décorée main, avec décor polychrome, sur émail cuit au four à 1000 degrés. Ci-dessous quatre exemples des 14 stations qui seront posés avant fin avril.

Liens à visiter :

Le site Internet des Amis de ND du ROC
http://www.lesamisdenotredameduroc.fr/spip/spip.php?article52

La Page facebook des Amis de ND du Roc

https://www.facebook.com/lesamisdeNDduRoc/

Le site de l'artiste peintre-faïencier de Cabris

http://plaquedevilla.free.fr/

Fait le 4 avril 2016
Textes et Photos des Amis de Notre dame du Roc


PROFANATIONS EN SÉRIE CONTRE
LES ORATOIRES DE LA FORÊT DE
SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (78)

Nous relayons cet article de l'Excellent site Internet dirigé par Daniel Hamiche, L'Observatoire de la Christianophobie : http://www.christianophobie.fr

Nous rappelons que nous avons présenté ces oratoires sur notre site Internet, à la Rubrique : http://www.les-oratoires.asso.fr/arbres-sacres-niches-darbres et que chacun de ces oratoires fait l'objet d'une fiche sur notre site d'Inventaire : http://www.oratoires.com/

Qui en veut aux oratoires de la forêt de Saint-Germain-en-Laye ? Sept petits édifices religieux sont répartis dans les 3 532 hectares du deuxième plus grand massif forestier d’Île-de-France. Ces boîtes, surmontées d’une croix, renferment des statuettes de saints. Elles sont régulièrement profanées depuis plusieurs années, comme le rapporte Krystyna Twardowska, présidente de l’association La Défense du patrimoine chrétien. « Les vitres des oratoires sont cassées régulièrement par des jets de pierres et des tirs de fusil. À peine sont-ils réparés qu’il y a de nouvelles dégradations. » Les casseurs n’ont jamais été identifiés jusqu’alors. Son association œuvre à l’entretien et à la restauration de ce patrimoine, qui, non seulement attire les croyants pour un moment de recueillement, mais draine aussi énormément de promeneurs. Il existe d’ailleurs un sentier des oratoires, bien connus des marcheurs, qui traverse la forêt sur dix-huit kilomètres. « À une autre époque, c’était un lieu de pèlerinage », rappelle la responsable associative. La remise en état des oratoires détériorés prend parfois plusieurs mois, « le temps que l’Office national des forêts les décroche des arbres puis les remette en place », précise-t-elle. Derrière ces dégradations, que certains connaisseurs de la forêt décrivent comme des actes de vandalisme gratuits, Krystyna Twardowska s’interroge sur les motivations des casseurs : « Il n’est pas normal de s’attaquer à ce patrimoine cultuel et culturel, s’indigne-t-elle. Quelles idées sont véhiculées par ces actes ? Est-ce dirigé contre les chrétiens ? » La rénovation d’un oratoire, certains datent d’une centaine d’années, coûte plusieurs centaines d’euros à l’association. Elle n’a pour l’instant pas porté plainte. « Je peux concevoir que le vandalisme existe. Mais s’attaquer systématiquement aux oratoires, c’est un acharnement scandaleux », grogne la présidente de [La Défense du patrimoine chrétien], dont le siège est situé rue Pereire à Saint-Germain-en-Laye. « Ces actes ont une vocation antireligieuse, c’est certain », souligne Bernard Mouton, membre des Amis de la forêt de Saint-Germain. Selon lui, les dégradations ont commencé au milieu des années 2000. Son association avait porté plainte contre X il y a quelques années suite à la destruction des trois-quarts du balisage du sentier des oratoires. « C’est la troisième fois que l’oratoire Sainte-Anne est dégradé. En 2007, une icône bénie par le Pape Jean-Paul II avait même été volée à Notre-Dame-de-Czestochowska. Parfois, des statues cassées sont remplacées », ajoute-t-il. Bernard Mouton indique que ces dégradations sont principalement causées par des tirs de carabine et qu’elles interviennent surtout l’été.
Source : 78 Actu, 17 février

Le 21 février 2016


L'ORATOIRE St JEAN BAPTISTE D'ISOLA (06)
MIRACULEUSEMENT ÉPARGNÉ

Sur la route qui relie le village d'Isola à la station de sports d'hiver d'Isola 2000, un éboulement de rochers s'est produit dans la nuit du 2 novembre vers 2h00, à proximité de l'oratoire Saint Jean Baptiste, la nuit était calme, il n'y avait pas d'intempéries. Par chance il n'y avait pas de circulation à ce moment là, et l'oratoire a été épargné par un énorme bloc de rocher comme le montre la photo ci-dessous.

Le 2 novembre 2015

VANDALISME SUR UN CALVAIRE BRETON (29)

Un adhérent de l'Ouest, nous adresse une coupure du journal Le Télégramme de Brest, qui signale que le calvaire situé devant la chapelle de Kerluan, commune de Châteaulin, a été cassé à la masse en plusieurs morceaux, et ceux-ci ont été laissés sur place.

La Chapelle N.D. de Kerluan

Le Pardon de N.D. de Kerluan

La chapelle de Kerluan, construite au 16ème siècle, a connu de nombreuses restaurations et modifications : clocher à lanternon en 1653, chevet en 1723, sacristie en 1734, etc.
Notre-Dame de Kerluan est représentée en Vierge allaitante, elle était invoquée par les mères manquant de lait pour allaiter leur nourrisson. Et puis... ce n'était pas une légende ! Enfouie depuis plus de 100 ans sous un retable de la chapelle de Kerluan, la statue de la "Vierge allaitante" a été mise à jour le 8 février 2007.
Le pardon a lieu le 1er dimanche de juillet. A cette occasion, il est procédé à la bénédiction des automobiles et des voyageurs.Près de la chapelle.
Dans l'enclos le calvaire est daté de 1639, année où la peste sévissait; sur le fût figurent Saint Sébastien et Saint Roch.


Le Calvaire


le Calvaire après la passage des vandales
Nous reproduisons ci-dessous l'article du journal : © Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/chateaulin/chateaulin-le-calvaire-d-une-chapelle-vandalise-22-07-2015-10714644.php
"Stupéfaction ce mardi matin (NDLR 22 juillet) en mairie de Châteaulin. Un riverain de la chapelle de Kerluan, située dans la campagne châteaulinoise, venait de signaler que le calvaire de la chapelle, datant de 1639, avait été démoli à la masse. Et effectivement, une fois sur place, les agents de la ville n'ont pu que constater les dégâts. Etonnamment, les deux statues de Saint-Sébastien et Saint-Roch ont été abandonnées dans l'enclos par le(s) vandale(s). Ce qui fait dire à Gaëlle Nicolas, maire de la ville, qu'on est là "en présence d'un acte purement gratuit et révoltant". Une plainte a été déposée par la ville ce mercredi et une entreprise spécialisée est venue évaluer l'ampleur des dégâts. Heureusement, les statues sont intactes et ont pu être remisées en lieu sûr. Mais la facture risque néanmoins d'être salée pour tout remettre d'aplomb."

Texte présentation issue du site de la Ville de Châteaulin, Texte du vandalisme issu du site du" Télégramme"
Photo de la Chapelle et photo du calvaire : aulne-porzay-tourisme.com, Photo du Pardon et photo du vandalisme : letelegramme.fr
Composition Article : Francis libaud, Le 27 juillet 2015

CHRISTIANOPHOBIE....!

L'action de la BÊTE, le MAL ABSOLU est en marche, chez nous comme presque partout dans le monde; Ces actes malveillants, ces procès contre des statues ou des oratoires chrétiens en France, concernent particulièrement, notre  association de défense et de sauvegarde des oratoires et autres petits patrimoines religieux chrétiens. Nous ne pouvons pas rester indifférents!



Chrétiens d'Orient

L'excellent site de Daniel Hamiche "L'Observatoire de la Christianophobie" recense tous les actes anti-chrétiens partout dans le monde, qui sont portés à sa connaissance, nous vous invitons à le visiter chaque jour ou presque afin de prendre conscience de ce qui nous menace très sérieusement, chez nous en France! N'oublions pas les génocides des chrétiens, qui sont actuellement menés au moyen-orient et en Afrique.

Par exemple, nos médias nous mentent par indifférence et par omission, comme le montre ce constat officiel des cimetières profanés en France et dont on ne parle quasiment pas; nous sommes révoltés par les profanations de toute tombe, quelle que soit la religion du défunt :

Visitez le site  : http://www.christianophobie.fr/

F. Libaud le 5 mai 2015

Dernière nouvells connue : De Janvier à fin avril 2015, 104 églises ont été profanées en France, avec le silence total des médias et du pouvoir censé protéger les personnes et les biens!

F. Libaud le 13 mai 2015


CHRISTIANOPHOBIE À PLOËRMEL (35)
DESTRUCTION DE LA CROIX D'UN ORATOIRE

Nous reprenons sur le blog "La Gauche m'a tuer" cette information qui nous révolte et montre bien l'antichristianisme militant  sous prétexte que la croix offense les non-chrétiens et autres athées. Nous qui existons aujourd'hui grâce au courage de Charles Martel , Saint Louis,  au sacrifice de Jeanne d'Arc et autres très grands personnages de notre histoire, qui ont fait à France....(F. libaud)

L’histoire se passe à Ploërmel, près de Rennes. La commune a fait poser une statue de Saint Jean-Paul II, œuvre de l’artiste russe Tsourab Tsereli, dans le domaine public de la ville (une place sans nul doute). Cette statue se compose d’une arche surmontée d’une croix et centrée sur la statue du saint.

Mais la croix ne plait pas à l’association Libre Pensée qui a donc saisit le tribunal administratif de Rennes. Tribunal qui, oh! Quelle surprise, a donné raison à ladite association. La croix devra donc être supprimée.

Mais la croix fait partie intégrante de l’œuvre et, on peut le comprendre, l’artiste ne souhaite pas que la croix soit enlevée. L’œuvre en serait tronquée, dénaturée. L’artiste se défends et annonce qu’il attaquera la mairie si la croix est retirée.

Alors, réponds l’association, enlevons l’œuvre. Ne choquons pas les laïques! Mais la mairie refuse et menace de déclasser la place. N’étant plus sur le domaine public, cette œuvre pourrait être conservée.

Cette situation peut paraitre ubuesque! Mais, elle est symptomatique d’une société malade, d’une société amnésique de ses origines. Elle démontre l’absurdité de la pensée fanatique laïque. Absurdité qui va, dans l’avenir, mener à des situations insolvables comme celle que vit le maire de Ploërmel. Ce dernier se retrouve en effet entre l’enclume et le marteau, entre l’association et l’artiste. Pensons aux conséquences de ces procès à répétition. Demain, qui voudra se voir confier la charge de maire si, en plus d’autres pressions inhérentes à la fonction, il est soumis aux pressions d’associations fanatiquement laïque? Les villages risquent de se retrouver sans élu.

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/05/01/christianophobie-les-juges-rouges-font-supprimer-une-statue-de-jean-paul-ii-a-ploermel

Source Photo et texte : blog la Gauche m'a tuer.


EXPOSITION LES ORATOIRES À LA VIERGE
SUR LES CHEMINS DU PAYS D'AUGE (14)

Nous sommes invités par Monsieur Hervé ROBERT que nous remercions, au vernissage de cette exposition et nous convions nos adhérents, amis et visiteurs de ce site, domiciliés dans cette région, à la visiter afin d'y découvrir ces édifices assez peu connu hors du département.

L'association MONTVIETTE NATURE EN PAYS D'AUGE, en partenariat avec la ville de Saint-Pierre-sur-Dives, présente des photos d'oratoires dédiés à la Vierge, avec des oratoires, des statues, des niches d'arbres, petites chapelles etc. contruits par les habitants en remerciement à Marie pour des grâces reçues.

Cette exposition se tiendra à la Salle Capitulaire, à l'Office de Tourisme, rue Saint Benoît, du 12 au 31 mai à Saint-Pierre-sur-Dives (14), Horaires sur le dépliant ci-dessous.

Lors de cette exposition, Le livre "Marie sur les  chemins..." édité par l'Association le Pays d'Auge, sera présenté, il décrit 220 édifices, petits ou grands, avec leur histoire rapportée quand c'était possible.

F. Libaud le 30 avril 2015


NOTRE DAME DE LA SOURCE

Association de sauvegarde du patrimoine religieux

Cette association nationale, avec laquelle nous entretenons des relations suivies et dont nous sommes adhérent, fondée en 1982 par Alain Denéchau,  s’est donné pour objet d’assurer ou de favoriser l’entretien, la restauration, la construction ou la reconstruction de croix, calvaires, oratoires, chapelles et fontaines et de sauvegarder leur environnement, par le travail manuel et bénévole de chacun de ses membres, ou à défaut par leur concours financier, par leurs interventions, sous quelques formes qu’ils jugeraient utiles ou par tous moyens appropriés :

Tous les ans, elle remet aussi un prix de soutien, après étude et sélection des dossiers, dans la catégorie croix de chemin, chapelles et oratoires, à ceux qui nous en font la demande en soumettant un projet pour les restaurer.

L’association participe au concours annuel PELERIN « Un patrimoine pour demain » et remet tous les ans le Prix Notre-Dame de la Source dans la spécialité « Croix de chemin ».

Par exemple en 2013, le prix a été attribué au Foyer rural de Golinhac dans l’Aveyron, pour son initiative de protection de « la Croix du Pèlerin. » datée de la deuxième moitié du XV° siècle, et située sur un chemin de Saint jacques de Compostelle entre Estaing et Conques, dont l’original a été placé en sécurité dans l’église du village, tandis qu’une copie fidèle a été remise à la place initiale.

Si vous êtes intéressé, et  pour mieux découvrir ses actions, ses conditions d'adhésion, son adresse et les numéros de téléphone, mails, etc. viisitez le blog de l’Association : http://notredamesource.canalblog.com/

Texte F. Libaud, Photos Notre Dame de la Source.
Le 5 mars 2015.


VOL D'UN ORATOIRE À CABRIÈRES (30)

L'Excellent site de l'Observatoire de la Christianophobie nous signale qu'un oratoire situé au carrefour de la RD 3 et du chemin de l'Incinérateur sur la commune de Cabrières, a été volé lors du week-end des 14-15 février. Cet édifice était situé en bord de route, et sur un terrain privé.

Visitez ce site : http://www.christianophobie.fr/

Source : L'Observatoire de la Christiaphobie
Le 24 février 2015


LA STATUE DE NOTRE DAME DU LÉMAN
À PUBLIER (74) CONDAMNÉE À ÊTRE ENLEVÉE

Publier est un joli village de Haute-Savoie au bord du lac Léman. Ce village à édifié en 2011 une statue de la Vierge dédiée au Léman, dans un magnifique parc public face au lac, à l'initiative du Maire M.Gaston Lacroix et à la satisfaction des habitants de la commune. Or cette statue dérange les franc-Maçons (appelons les choses par leurs noms) de la Libre Pensée-74, qui ont porté plainte en considérant que cette statue dans cet espace public portait atteinte à la Laïcité; les juges ont condamné le maire à enlever cette statue au grand dam des habitants qui se considèrent maîtres chez eux ! Pour nous, du point de vue de notre association, cette affaire est extrèmement grave, car tous les oratoires, croix et statues sont sur des espaces publics ou bien s'ils sont sur des terrains privés, ils sont souvent construits en bordure de route et offensent donc la vue des Libre-penseurs! Logiquement nous devrions voir s'engager des procédures judiciaires pour raser tous les oratoires, renverser les croix et les statues. Peut-être que la place des Français chrétiens depuis près de vingt siècles n'est plus chez eux en France, pour laisser la place à une religion de haine qui soumet, asservit et tue, mais qui vote bien!

Je crois qu'il est utile de rappeler que la Loi de 1905 faisait suite à la Loi de 1901, n'a pas été créée pour l'Amicale Bouliste, car son seul but à l'époque était de porter une atteinte grave à l'Eglise catholique et  notamment en obligeant les congrégations religieuses à faire la demande d'inscription au régime de cette loi, inscription qui était à l'époque systématiquement refusée; ces refus sont à l'origine des expulsions des religieux et religieuses des monastères de France en 1903, faites souvent par la force armée et qui seront alors recréés en Belgique, en Suisse et dans nos ex-colonies ou nos moines et religieuses chassés de France, durent se réfugier. Cette loi de 1905 qui a fait suite alors comme loi de la HAINE, redevient avec ces nouvelles affaires une loi de la HAINE, ce qu'elle a toujours été.

Vous noterez que ces Francs-maçons, dits Libres-penseurs, sont des rouages des partis politiques corrompus qui nous gouvernent depuis plus de 30 ans à leur seul profit en nous ruinant et en confisquant notre LIBERTE. Ces partis courtisent les voix des Musulmans, et les Maires qui relèvent de ces formations politiques n'hésitent pas à fournir gratuitement des terrains communaux pour construire des Mosquées, et même les financent sur fonds publics sans état d'âme sous prétexte de centres culturels, en s'affranchissant de la Laïcité de la loi de 1905 qu'ils nous opposent.

Je demande à nos adhérents symphatisants et amis de rester vigilants et de nous signaler tous les actes de haine dirigés contre les monuments que nous protégeons, restaurons et construisons, conformément à la foi bimillénaire de notre peuple de france. N'hésitons pas à soutenir le Maire et la population de PUBLIER.

Texte Francis Libaud, Président de Connaissance et Sauvegarde des Oratoires.
Photos empriuntées à des sites Internet
Le 7 février 2015


LES ÉGLISES FORTIFIÉES DE LA MEUSE

Nous avions acheté cet ouvrage, qui nous a passionné, publié par les Editions CITEDIS et réalisé par Philippe Pagnotta, Conservateur en chef du patrimoine, et les Musées de la Meuse. Il nous dévoile de curieuses églises fortifiées, souvent par les habitants eux-mêmes et destinées à protéger et héberger les habitants de la paroisse des méfaits des gens de guerre. Nous sommes dans une région de confins, avec des frontières de seigneuries, de royaumes, puis d'états rivaux, avec depuis le haut moyen âge des guerres incessantes, jusqu'a notre époque.
L'église, quand il n'y a pas de château, est généralement par la qualité de sa construction et sa solidité, le seul bêtiment apte à résister à des assauts de soldats, aussi ont elles été fortifiées........

Pour commander cet ouvrage : Les églises fortifiées de la Meuse, reporter vous sur ce site à la Rubrique : Livres en Vente
F.L. Le 30 janvier 2015


LE MUR DES EX-VOTO

Nous avons eu l'heureuse surprise et l'honneur d'être contactés par le Professeur Bernard Cousin, qui nous dit : "J'ai le plaisir de vous donner une information susceptible de vous intéresser, ainsi que les membres de votre association. Il s'agit de la mise en ligne du "mur d'ex-voto", un site réalisé à partir de mon travail sur les ex-voto provençaux. On peut y voir plus de 1300 photos présentées sous forme dynamique, avec de nombreux critères de choix laissés à l'utilisateur". 
En voici l'adresse internet : http://exvoto.mmsh.univ-aix.fr   On y accède aussi rapidement en tapant la recherche "ex-voto peint" sur Google.

Il s'agit d'un site innovant donnant plusieurs possibilités d'entrer pour accéder aux Ex-voto, on trouve sur le mur toutes les photos prises dans les sanctuaires provençaux à ex-voto, jusqu’au fleuve Var, frontière d’avant 1860. Une Base de données extraordinairement riche.
On peut entrer dans ces 1300 photos d'ex-voto, par différents accès, comme la région, le site c'est-à-dire les sanctuaires, la technique utilisée, le support de l’œuvre, la période, l’année, les personnages célestes, les scènes humaines ; ce qui offre une très grande possibilité de découverte et d’analyse de ces ex-voto.

Enfin le site se termine par une vidéo très intéressante qui raconte ce que sont les ex-voto.

Monsieur Bernard Cousin, est professeur d’histoire émérite à l’Université de Provence, il a étudié et publié des ouvrages sur les Ex-voto peints de Provence, dont il est spécialiste.

Allez découvrir les ex-voto peints de Provence sur ce site qui est d'une grande richesse, vous ferez de belles découvertes, passionnantes et émouvantes...

Francis Libaud
17 décembre 2014


IL FAUT SAUVER L’ORATOIRE DES
TROIS-SAUTETS Á AIX-EN-PROVENCE (13)

En 2013, notre adhérent M. François Dauxin, domicilié à Aix, nous adressait les pages 5 et 6 du dernier bulletin de  l’association aixoise  de défense du patrimoine de la ville d’Aix, dénommée ARPA, appelant à la mobilisation pour la reconstruction de cet oratoire. Nous avions retransmis cet appel sur notre Bulletin ORATOIRES N°28 de Novembre 2013 suivant ci-dessous:

Ce très bel oratoire construit après la terrible peste de 1720  à un carrefour de la N7 et d’une petite route qui passe le pont des Trois-Sautets, classé M.H. le 22 juillet 1935, fut acheté le 4 janvier 1939 sur l’initiative de Pierre Irigoin, par l’association aixoise qu’il avait fondée en 1931, « Les Amis des Oratoires ». Il offrit ensuite une statue de la Vierge, copie d’une œuvre de Puget, qui fut volée, une nouvelle statue, l’actuelle renversée par la voiture, l’a remplacée..

Vue de l’oratoire en 1933

Vue de l’oratoire en 2010

Dans la nuit du 12 novembre 2011, l’oratoire a été fortement endommagé par le choc d’une voiture. L’édifice a été démonté et les pierres mises en dépôt dans un local de la ville d’Aix, et la statue de Notre Dame, est abritée dans une église voisine, en attente d’une reconstruction.

L’association propriétaire était assurée et a encaissé la prime correspondante, et veut céder l’édifice à la ville; Madame le maire souhaite faire reconstruire cet oratoire un peu plus loin, dans une position moins soumises aux risques d’accidents de circulation, le débat divise et le temps passe, cette proposition fait débat et des craintes sont émises sur la volonté de reconstruire cet oratoire, ce qui inquiète et justifie la mobilisation de l’ARPA auprès des habitants de la ville.
Novembre 2013

ARPA - Association pour la restauration et la sauvegarde du patrimoine du pays d’Aix.
5 rue Pierre et Marie Curie - 13100 Aix en Provence - Tél : 04 42 96 91 50  Site Internet : 
http://aix-patrimoine.org

oOo

Aujourd'hui notre adhérent, M. Pierre Hosotte, habitant Meyreuil, nous adresse un message accompagné de deux photos montrant l'oratoire accidenté, et ensuite démonté, message ou perce une légitime inquiétude quand au devenir de cet oratoire cher au coeur des Aixois :


L'oratoire accidenté


L'Oratoire à disparu!

"......Ce petit monument , inscrit à l'inventaire des M.H.en 1935 par Pierre Irigoin, a été endommagé le 12 novembre 2011 par un accident de la circulation.Depuis cette date, l'ANADO propriétaire de l'oratoire qui a été indemnisée par les assurances, reste engluée dans des démarches pour céder la propriété à la ville d'Aix-en-Provence qui ne fait absolument rien pour accélérer la procédure ( le statut quo semble parfaitement lui convenir ). Depuis plus de 3 ans, les pierres du monument ont été évacuées et la  statue, miraculeusement intacte après l'accident, se trouve dans le local de l'ANADO à Nice.  Les années passant, j'ai peur que l'oratoire des Trois-Sautets ne soit oublié"

Trois ans ont passés, et rien n'a bougé, nous déplorons cette situation, dont le dénouement dépend exclusivement de l'intervention de l'association propriétaire ANADO auprès de Madame Le Maire, et de la bonne volonté de la municipalité d'apporter enfin une solution au sort de ce patrimoine. Nous ne doutons pas de l'action de cette association et pouvons juste esperer qu'une solution positive soit rapidement trouvée.

F. Libaud
Le 6 décembre 2014


VALCLUSE
La Notre-Dame du pays de Grasse (06)

C'est un magnifique ouvrage que nous offre Gilles Sinicropi, avec la collaboration de Guy Feynerol et de Marie-Hélène Froeschlé-Chopard, sur ce vénérable sanctuaire du pays de Grasse, remontant au XII siècle au moins. Ce livre relate toute l'histoire du sanctuaire de Valcluse tout au long de l'histoire de France, étude très richement documentée sur 130 pages passionnantes.


La deuxième partie du livre est un catalogue de 104 pages des Ex-voto peints qu'abrite Notre Dame de Valcluse. Les ex-voto y sont représentés en couleur.

Ces ex-voto peints sont l'expression forte de la foi populaire, et aussi des témoins de la vie d'autrefois, en nous renseignant sur la vie, les métiers, les costumes, les transports, les coutumes, les maladies, etc. Ce sont de magnifiques documents historiques et ethnologiques.

Nous vous invitons vivement à acheter ce livre, au moins pour les provencaux, et à découvrir la richesse et la diversité du patrimoine de Provence.
Nota : Plusieurs Ex-voto que nous présentons dans notre exposition "Les Ex-voto peints de Provence, un patrimoine méconnu" proviennent de ND de Valcluse.
Il a été édité en 2014, pour le compte de l'Association Histoire et Culture en Pays de Siagne, format à l'italienne de 239 pages.

Editeur : SERRE EDITEUR : http://www.serre-editeur.fr/
Le 10 novembre 2014


PATRIMOINE BÂTI DE FRANCE EN DANGER !

Nous portons à votre connaissance la lettre d'alerte que nous venons de recevoir de la Fédération PATRIMOINE-ENVIRONNEMENT, dont nous sommes membres, cette lettre est de la plus haute importance pour la défense de notre patrimoine national :

Communiqué de presse cosigné par l'association des Architectes du Patrimoine (AAP),
l'association nationale des Architectes des bâtiments de France (ANABF)
et les associations nationales du G8.

patrimoine-environnement.fr  patrimoine-environnement.fr  patrimoine-environnement.fr

patrimoine-environnement.fr

Contact - Rémi Desalbres, Président de l'Association des architectes du patrimoine
+33 (0)7 89 67 13 27 - contactAP@architectes-du-patrimoine.org


VOL D'UNE CROIX DE SOMMET
DES HAUTES-ALPES (05)


L'excellent site de Daniel Hamiche, l'Observatoire de la Christianophobie, nous alerte sur la disparition de la croix votive du Mont Colombis à 1734m d'altitude.

Le mont Colombis est isolé, nettement séparé du massif des Écrins au nord par la dépression de Chorges - la Bâtie-Neuve, et du massif des Monges au sud par le défilé de la Durance.

Cette Croix votive ne présente, évidemment, aucune valeur vénale, mais possédait une forte signification religieuse et patriotique. On peut donc imaginer que c'est en haine de cette double signification, qu’elle a été arrachée…

Mauvaise surprise pour les promeneurs et éleveurs qui se sont rendus au Mont Colombis, ce dimanche. La croix érigée sur le périmètre du panorama a disparu. Les éléments recueillis ne laissent aucun doute : elle a été arrachée de son socle par un véhicule et déboulonnée, puisque des pièces de fixation ont été retrouvées à côté du socle. La croix de Chaurielle avait été érigée en 1914, au moment de la déclaration de la Grande Guerre, pour protéger tous les jeunes appelés. Ayant subi les outrages du temps, elle avait été remise en état en 1983 par la municipalité de Théus qui, pour la protéger, avait décidé de la mettre dans un socle bétonné. Elle portait également une plaque en cuivre fabriquée par un habitant du village, Jean-Louis Raina. Depuis 31 ans, elle faisait partie du paysage de ce lieu très fréquenté, puisque le panorama sur toute la vallée est splendide et permet de voir tout le secteur à 360 degrés.

Site : http://www.christianophobie.fr/

Copie du site l'Observatoire de la Christianophobie
le  4 octobre 2014


S.O.S. CALVAIRES, VALLET (44)
DIXI
ÈME ANNIVERSAIRE!

Nos dynamiques amis de SOS Calvaires, fêtent leur dixième anniversaire, et à cette occasion font le bilan impréssionnant de leurs actions de restauration des croix et calvaires et oratoires sur le territoire de la commuine de Vallet, qui rappelons-le est la "capitale" du Muscadet, et des communes voisines.

A l'issue de la bénédiction après sa restauration, de la croix de la Mare, commune du Pallet, le 10 septembre dernier par le Père Dominique Curé de la paroisse et en présence du maire et de maires de communes voisines, des membres de l'association et des habitants, le seuil de 40 édifices restaurés dans ces 10 ans d'existence est atteint.

Le texte du site S.O.S. Calvaires, est éloquent : En décembre 2012, nous avons fêté la dixième année d’existence de notre association.

En 10 ans, nous avons restauré quasiment 40 monuments, ce qui fait une bonne moyenne et qui, au regard de la liste (assez impressionnante) de ce patrimoine sur le territoire de la paroisse, fait 40%. Un rapide calcul nous permet d’affirmer que nous aurons tout terminé dans 15 ans…ou plus, car il nous faut aussi entretenir ceux qui ont été restaurés : un petit coup d’éponge ou de peinture, le débroussaillage, et tout le S.A.R qui en découle.

15 ans !!! C’est pourquoi nous avons besoin de vous, de l'aide de nouveaux membres, de vos compétences physiques et professionnelles, de votre soutien financier. N'oubliez pas : nous ne sommes pas subventionnés, nous ne pouvons travailler que grâce à votre générosité...

Confrontés au même problèmes que nos amis, de renouvellement des membres, des compétences, et du bénévolat, sans oublier les finances, nous leur adressons nos félicitations et nos encouragements à continuer encore longtemps leurs actions de sauvegarde et de restaurations.

Site S.O.S. CALVAIRES :  http://soscalvaires.wordpress.com/2014/03/17/10-ans/

Rédaction F.Libaud
Le 14 septembre 2014


VANDALISME SUR L'ORATOIRE 
SAINTE MADELEINE D'ORGON (13)

Orgon, connue par le sanctuaire NOTRE DAME DE BEAUREGARD, et son Chemin des Oratoires, bordé de plusieurs oratoires datant de la Renaissance et classés Monuments Historiques, récemment défiguré par une construction bafouant le règlement de protection des sites classés M.H. et à ce qu'il semble, dans une totale indifférence, (Voir notre article précédent du 1er août 2014) fait à nouveau l'objet d'actes de dégradation de patrimoine classé Monument Historique.

Photo ci-jointe de Jean Dieudé,
datant des années 1980

Un habitant d'Orgon, M. Jean-Pierre Richaud, nous informe que des actes de vandalismes à répétition, sont commis sur l'Oratoire Sainte Madeleine, sis au bord d’un chemin communal sur terrain privé, au quartier de Bazarde, daté de 1663 et classé Monument Historique.

Ces faits avaient été relatés dans la presse locale le 12 mars 2010 déjà ou il était dit «  …la grille de protection a été arrachée, des blocs de pierre jetés sur les effigies, détruites en partie, des papiers ont été brulés sur l’oratoire même… »

Notre informateur nous informe que les actes de vandalisme sont régulièrement répétés « L'oratoire de la Madeleine à Orgon daté de 1663 est sur un terrain privé situé à 300 mètres d'un Collège. Les collégiens s'amusent régulièrement à jeter des pierres sur cet édifice. Le propriétaire ne porte pas plainte et ne fait rien pour entretenir ou protéger cet édifice. Une route communale goudronnée mène à cet édifice. La commune semble peu se soucier de ces oratoires (comme le chemin des oratoires) tous situés en bordure de chemins communaux mais sur des terrains privés. Il y a 5 ans, cet oratoire comportait une grille et les personnages peints étaient dans un état de conservation remarquable. »

Ci-dessous les vues comparatives des sculptures


Les sculptures avant les dégradations

Les sculptures aujourd’hui

Nous adressons un courrier à Monsieur  Guy ROBERT Maire de la commune, pour lui demander d’agir auprès du propriétaire afin qu’il porte plainte pour dégradation d’un bien classé monument Historique, et l’inciter à prendre des mesures de protection de l’oratoire, ou bien de le céder à la commune.

Des actions locales de sensibilisation sont aussi engagées.
Texte F. libaud
Photos Jean Dieudé et Jean-Pierre Richaud
Le 27 août 2014


NOTRE DAME DE BEAUREGARD Á ORGON (13)
LE SENTIER DES ORATOIRES EST D
ÉFIGURÉ

La lettre de la Fédération Patrimoine et Environnement, dont nous sommes adhérents, attire notre attention sur des constructions illégales qui défigurent le site historique d’Orgon.

Une association d’habitants d’Orgon et de défenseurs du patrimoine provençal s’est constitué "Pour la défense de l’identité et du charme d’un village provençal " et a lancé un cri d’alarme suite à la construction illégale d’une grande maison en bois au bord du sentier des oratoires et d’un grillage de clôture.
                                                                            (Photo Patrimoine et Environnement)

Cette construction comme la clôture, défigurent le site et sont en totale infraction avec le code de l’urbanisme et le code du patrimoine, puisque des monuments historiques inscrits sont situés à moins de 100 mètres : l’église, l’enceinte des remparts, l’oratoire datant de 1516.

Ce sentier historique, relie la ville médiévale d’Orgon et son ancien château, au sanctuaire NOTRE DAME DE BEAUREGARD situé tout en haut de la colline, c’est un chemin de pèlerinage qui était jadis jalonné de cinq oratoires.  Seuls trois oratoires subsistent aujourd’hui, ils datent tous de la Renaissance, à savoir :


L'Annonciation, cité en 1515

Gloire de Jésus et Marie, daté 1516

Les Saints Innocents

Ces édifices comme ce sentier méritent d’être respectés et protégés.

Les riverains et l’association de défense agissent activement pour  voir disparaitre cette maison et sa clôture… Mais rien ne bouge, les plaintes déposées auprès du procureur et du préfet restent sans suites, la pétition lancée qui a déjà obtenu plus de 3900 voix n’émeut pas les autorités responsables…

Site de l’association : http://jp.alpilles.monsite-orange.fr/

Il est demandé à chaque passionné ou défenseur du patrimoine de signer la pétition, pour défendre ce patrimoine historique et religieux important de Provence, n’hésitez pas, signez en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.change.org/p/aur%C3%A9lie-filipetti-prot%C3%A9ger-notre-patrimoine-nos-monuments-historiques

Texte extrait de Patrimoine et Environnement,
Photos des oratoires CSO
Le 1 août 2014


PÈLERINAGE DE 2014 A NOTRE DAME
DU TR
ÈS-HAUT AU COL DE LA BONNETTE
SAINT DALMAS-LE-SELVAGE (06)

Lucien Boldrin qui a participé à ce pèlerinage, nous conte ce qu’il a vécu sur la route la plus haute d'Europe (2715 m), ou se déroule comme chaque année le pèlerinage de Notre-Dame du Très-Haut, devenu une tradition depuis 1963, et qui rassemble les habitants des vallées de l'Ubaye et de la Tinée.

Ce samedi 23 juillet 2014, près de 300 personnes des vallées de la Tinée et de l’Ubaye, s’étaient rassemblées devant l’oratoire dédié à la Vierge édifié juste au dessus du col à 2715 m d’altitude, pour rappeler le vœu des Stéphanois de retrouver leur ville intacte après l’évacuation du 10 juin 1940. Fort heureusement, les habitants évacués retrouvèrent leurs maisons et leur ville intacts lors de leur retour après l'armistice.

La cérémonie était présidée par Mgr Barsi, Archevêque de Monaco, assisté de Mgr Blanchi, du Père Magnin et du père Krikor Khachatryan de l'église apostolique arménienne de Nice, qui ont célébré la messe dans la ferveur.

Dans son homélie, Monseigneur Barsi a soutenu « cette belle route qui marque la fraternité des habitants des deux vallées. Les montagnes se regardent, les hommes se rencontrent ».  et une prière a été dite pour les Chrétiens d’Orient tragiquement menacés aujourd’hui.

Puis les élus dont Eric Ciotti et Christian Estrosi ont ensuite exprimés leur volonté de préserver cette route magnifique.

Texte et photos Lucien Boldrin
Le 27 juillet 2014


CHEMIN DE COMPOSTELLE DANS LES HAUTES-ALPES
RANDONN
ÉE DE VENTAVON Á LARAGNE (05)

Le Père Fournier nous informe de la sortie organisée par le secteur paroissial, le Service diocésain de Formation et par l'Association des "Amis Haut-Alpins de Compostelle et Rome",  en cheminant sur le Chemin de saint Jacques.
Départ de l'Oratoire St-Roch  à Ventavon (05), arrivée  à Laragne (05). Cet itinéraire est prévu pour ce jeudi 24 juillet, il  continuera la marche de l'an dernier, ou fut faite l'étape" de Plan de Vitrolles/ La Saulce à Ventavon.  Ce Parcours est ouvert à tous (enfants, jeunes, adultes, familles,...).
Notre Programme est diffusé avec mention, dans les médias, de l'Oratoire St-Roch et de sa signification.

Pour la fête de Saint Jacques, ce jeudi 24 juillet 2014 "l'étape de Compostelle" allait de Ventavon (La Beynon) à  Laragne.

NOTA : En 2015, le vendredi 24 juillet, l'étape sera de Laragne(05) à Sisteron (04)

 F. Libaud 26 juillet 2014  


SCANDALE  À TARASCON-SUR-ARIÈGE (09)
D
ÉMOLITION DE L'ORATOIRE DU TEIL PAR EDF

Notre ami, Francis Bergé, Président de l’association  HISTOIRE ET PATRIMOINE DU TARASCONNAIS, nous informe de la destruction de l’oratoire du Teil, par EDF, pour réaliser des travaux; Francis Bergé écrit « Et bien en 2014 des entreprises sous la responsabilité des services EDF ont tout bonnement détruit à jamais cet oratoire. Il faut suivre ce modernisme effréné me direz-vous mais mépriser à ce point notre travail fait froid dans le dos. Balayer d’un coup de bulldozer plusieurs siècles d’existence, bafouer la légitimité des services des bâtiments de France, dédaigner le travail de fourmi des historiens et des bénévoles de l’association sont le triste constat de ces pratiques. J’ai contacté l’ingénieur chargée du projet qui n’a eu aucune mesure restrictive ou de protection sur le dossier et qui a donc donné son quitus pour la réalisation de ces travaux»

Francis Bergé nous retrace l’importance historique vraisemblable de ce lieu, et la mention d’un oratoire sur ce promontoire :

«Maints historiens se sont penchés sur la légende de Sabart et, Charlemagne ou pas, il y eut bien des mouvements de troupe en ce lieu.
Je n’oserai avancer que s'il y a eu une harangue des chefs ce ne pouvait être que d'un promontoire. Cela se passait en l'an 778 pendant la bataille opposant les francs aux Sarrazins. 

Plus tard le livre terrier de 1746 ‘’cadastre’’ un oratoire sur (je ne peux que le supposer), mais toutefois étant unique en ce lieu, ce même promontoire appelé alors Crouzette.

Un historien, Adolphe Garrigou, reprenant un coutumier processionnel du XVIIIème siècle, nous relate deux processions annuelles faisant station à cet oratoire. Un autre historien, Georges Vidal, en croque un croquis en 1939. La croix fut dérobée en 1970 par un ou des collectionneurs »

Il restait de cet oratoire un pilon suffisant pour le reconstituer, nous en avions d’ailleurs discutés entre nous, ce projet était envisagé. Cette restauration était parfaitement justifiée par la charge historique du lieu, et l’existence prouvée de cet oratoire il y a plusieurs siècles.

Las, il a été victime de l’inculture et de l’indifférence du personnel et des cadres d’EDF, et aussi de l’indifférence probable des services techniques et fonciers de la commune, qui ont permis cette démolition.

Il s’agit du patrimoine bâti et historique de la commune, aussi faut il maintenant  exiger, avec l’appui de Monsieur Le Maire, que EDF reconstruise à l’identique cet oratoire en ce lieu, ou à proximité immédiate si cela n’est plus possible à l’endroit exact.

Visitez le site Internet de cette dynamique association : http://tarascon-sur-ariege.sitego.fr/

Le 17 juillet 2014
Francis Libaud


NDTV
REPORTAGE VIDEOS SUR LA VIE DES
PAROISSES DE LA TINEE (06)

Réalisés par Jean-Louis Champromis, ces reportages vidéos sur les évènements religieux des villages de la vallée de la Tinée, sont mis en ligne sur Youtube, et consultables en tous temps.  Ils sont des témoignages de la vie religieuse de la vallée, mais pas seulement, car ils sont aussi passionnants par l'environnement naturel, la vie des hommes en montagne, etc.

Ces évènements se déroulent dans des villages de haute montagne, au particularisme affirmé, avec de très belles cérémonies dans des paysages grandioses, et une population très pratiquante.  Quelques exemples de sujets traités ci dessous :


Fabien Fabre à l'installation
de Mgr Marceau
  Mariage à la chapelle
Saint Sébastien du Blainon

Pèlerinage 2013 à
Notre Dame du Très-Haut

Pour les visualiser, cliquez sur :  http://www.youtube.com/channel/UCk7gbWknqkIzuaX2V89u3iA/feed  et vous arriverez sur la page du site ou sont affichées les 19 vidéos disponibles.  L'un des reportage concerne la construction de l'oratoire Sainte Anne au "Pas de Sainte Anne" à Douans.

Il s'agit là d'une très belle réalisation, et nous vous souhaitons une bonne visite.
F. Libaud le 12 juillet 2014

RESTAURATION D'UN ORATOIRE
DU "CHEMIN DES ROYS"

DE LA SAINTE BAUME À NANS-LES-PINS (83)

Un  adhérent nous signale que dans le Journal télévisé du 3 décembre, Le 19/20 de France3 Côte d'Azur, un reportage retransmet les opérations de restauration d'un oratoire du" Chemin des Roys" qui monte à la grotte de la Sainte Baume. Ces travaux ont été réalisés grâce à l'Association du Chemin des Roys. Les blocs de pierre ont été sculptés par l'Atelier La Pierre d'Angle basé à Brignoles, de la fondation des Apprentis d'Auteuil. Un deuxième oratoire sera ensuite restauré.
vous pouviez-voir cet intéressant reportage sur la vidéo de France3, mais contrairement à d'autres chaines,  il n'est plus disponible au bout de quelques jours.

Visitez le site de l'association "Le Chemin des Roys" : http://chemindesroys.com/index.php/chemin-des-roys/lorigine-du-pelerinage
Texte F.L. , Vidéo France 3
le 4 décembre 2013

SAINT-VALLIER-DE-THIEY AUTREFOIS...

Nous avons le plaisir de vous signaler la parution du dernier ouvrage publié sous la direction de notre amie Marie-Hélène Froeschlé-Chopard, directeur de recherches au C.N.R.S. (honoraire) et membre du Centre de Recherches Historiques (E.H.E.S.S.). avec la collaboration de Guy Feynerol, Michel Froeschlé, Michel Gourdon, Claude Marro, Jean-Claude Poteur, Patricia Prenant, Daniel Thiéry.

Ce livre peut intérésser nos adhérents et visiteurs d'autres régions, qui s'intéressent à l'histoire de la Provence.

Ci-dessous, le texte de la présentation par les Editions SERRE :

La vie d’un village est à la croisée de nombreuses « histoires » générales : histoire de la féodalité et de la construction des villages fortifiés ; histoire de la population et des actes de franchise ou d’habitation qui ont amené les seigneurs à reconnaître l’existence d’un conseil de tous les habitants ;

histoire du développement des cultures ou des modalités de l’élevage sur l’ensemble d’une région ; histoire des routes qui relient le village à toute une province ; histoire d’une communauté d’habitants dont les règlements, longtemps définis par la coutume, se fixent au cours des deux derniers siècles de l’Ancien Régime ;

histoire d’une religion chrétienne qui devient, en France, à partir du début du XVIIe siècle, celle d’une lutte contre les protestants, celle d’une Contre-Réforme.

Un volume broché de 304 pages, au format 15 x 21 cm. 165 Illustrations couleurs. Couverture pelliculée en couleurs. Bibliographie. 
Prix 25,00 €

Ouvrage à commander aux Editions SERRE : http://www.serre-editeur.fr/serre/1050-saint-vallier-de-thiey-autrefois.html

ou par courrier : SERRE EDITEUR 7 rue de Roquebillière - F-06359 NICE CEDEX 4
Tél : (+33) (0)4 97 09 83 00 - Fax : (+33) (0)4 97 09 83 05
http://www.serre-editeur.fr
Courriel : info@serre-editeur.fr
Octobre 2013

LE VENDREDI SAINT EN MARTINIQUE (972)

La foi de nos compatriotes Martiniquais est profonde, les fêtes religieuses sont très suivies par une grande majorité de la population de tous âges, et parmi ces fêtes, il y en a une que l’on ne saurait manquer, c’est la procession du Vendredi Saint.

L’ile comporte 22 grands chemins de Croix, sur les 34 communes de ce département, dont certains sont de magnifiques réalisations comme celui de Sainte-Anne, ou celui de Le Morne-Rouge par exemple, sans doute le plus beau de l’ile avec des stations qui comportent des bas-reliefs en ronde-bosse, alors que pour beaucoup d’autres les stations sont ponctuées par de simples croix de béton peintes en blanc.


Le chemin de croix de Saint-Anne vu d’en haut.

La procession commence très tôt à la lumière des lampes-torches, chaleur oblige, généralement le départ est devant l’église du lieu entre 5h30 et 7h00 du matin, et toute une foule suit pieusement en chantant des cantiques, en priant et en récitant à chaque station le récit de la Passion du Christ.

Le Journal France-Antilles, rends compte de ces processions par des articles, et surtout par des dossiers photos.

Toujours impressionné par ces processions, nous avons demandé au Journal France-Antilles de bien vouloir nous autoriser à publier ses photos sur notre site et notre bulletin, ce qui  a été très gentiment accepté.

Dans un dossier de 62 photos nous en avons sélectionné  28 qui témoignent bien de la foi profonde de ce peuple, et vous trouverez ci-dessous 18 de ces belles photos..
Ci-contre : le chemin de Croix de Le Morne-Rouge vu d’en bas


On part très tôt le matin, il fait encore nuit !


Le jour se lève au Carbet…


Le chemin grimpe sur les flancs du morne (colline)


Il faut monter, le Golgotha était une colline

A Marigot, la longue file des fidèles…

Lecture de la Passion du Christ…

Au Diamant, on aperçoit le célèbre rocher

Ici, au calvaire du Diamant !


Lecture de la Passion…


Lecture de la Passion…

Arrivée au Clavaire…

La longue  montée au Calvaire à Sainte Anne…

La foule des fidèles prie à une station...

A Marigot, prière à une station…

Le chant des cantiques

Une foule impressionnante!

NOTA : Toutes ces photos sont la propriété de France-Antilles© et ne doivent en aucun cas être copiées.

Pour voir toutes les 62 photos des chemins de croix, cliquez sur :
http://www.martinique.franceantilles.fr/regions/en-images-chemins-de-croix-partout-dans-l-ile-199031.php
Textes F. Libaud 5 avril 2013


CHAPELLES ET ORATOIRES DE L'OISANS

Nous vous conseillons vivement la lecture de ce livre auquel a participé notre adhérent Lionel Albertino, qui est indispensable si vous vous intéressez aux oratoires du Dauphiné.

Ce livre écrit par des adhérents de l'association Coutumes et Traditions de l'Oisans, traite par notice illustrée de chaque édifice, des chapelles et des oratoires de 22 communes de l'Oisans. Dans chaque notice sont décrits la situation géographique, l'historique de la construction et de la vie de l'édifice, les caractéristiques et les matériaux utilisés, le saint auquel il a été dédié et la raison de la dédicace, bien sur quand celà est connu.

Ce livre est à commander à l'association :
Coutums et Traditions de l'Oisans
38 Rue de Viennois, 38520 Bourg D'Oisans

Prix :  22 € plus 5 € de port

Février 2013

LES ÉGLISES DES ARDENNES

Ecrit par notre contributeur et ami Raphaël Huertas, professeur de son état, ce livre traite de l'histoire des églises des Ardennes, région qui comporte de très belles églises intéressantes à découvrir.

L'histoire officielle certes, mais aussi la petite histoire et les anecdoctes quelquefois surprenantes de la vie de ces églises.

Chacune d'entre elles est illustrée en noir et blanc, et un feuillet central regroupe de belles photos en couleurs de ces édifices.

A commander chez l'éditeur :


Jacques Flament Editions,  
44 Rue Principale,  08380 La Neuville-aux-Joûtes

Prix : 18 €  plus port 3,40 €

Janvier 2013


LES CROIX DE FER FORGÉ DU GERS

Le département du Gers, contient une grande quantité de croix en fer forgé, de très belles factures, et à ce titre méritait un ouvrage comme celui-ci.

Ecrits et composés par Annie Castan, l'épouse de notre adhérent Jean Castan ce livre publié en deux tomes présente les croix de toutes les communes sur près de 680 pages, avec de magnifiques dessins de l'auteur qui rendent merveilleusement bien les volutes et autres motifs de ces croix en fer forgé.

Chaque toime comporte aussi un livret de photos de croix en couleur.

A commander à Centre d'Etudes, de Recherche et d'Editions de Marestaing
32490 MARESTAING

Prix 60 € Franco de port, les deux tomes.
Décembre 2012

SOS CALVAIRES  À VALLET (44)  SUR TF1

Nos amis de SOS Calvaires, dynamique association qui se consacre à la restauration de croix et de calvaires dans la région de Vallet, capitale bien connue du Muscadet, a eue le privilège d'être citée en exemple dans le journal de 13h00 de TF1, le 12 septembre 2012 dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine.

Nous vous invitons à visionner cette séquence en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://videos.tf1.fr/jt-13h/2012/journee-du-patrimoine-ils-sauvegardent-les-calvaires-7521117.html

Texte Francis Libaud
Le 12 septembre 2012


Et si vous faisiez un détour par Clermont-Ferrand, pour allez voir...

LES EX-VOTO GALLO-ROMAINS DE CHAMALIÈRES
AU MUSÉE BARGOIN


….vous ne le regretterez pas, ce petit musée municipal, à réalisé une présentation didactique remarquable et passionnante, bien adaptée aux écoliers et aux collégiens; les objets sont bien présentés avec un éclairage approprié, qui mets bien en valeur chaque pièce ; car nous sommes en sous-sol dans un environnement de conservation protecteur.

Chamalières, ville résidentielle de la banlieue de Clermont-Ferrand, est  connue pour ses sources thermales et son casino ; les sources sont fréquentées par les hommes depuis la nuit des temps.

En creusant les fondations d’un immeuble en 1968, la pelleteuse mis au jour environs 10 000 morceaux d’Ex-voto Gallo-romains anthropomorphes en bois, à l’emplacement de la source des Roches reconnue comme guérisseuse par nos ancêtres Gaulois puis Gallo-romains.

Ces débris sortis de la vase, ont été traités en laboratoire pour arrêter le pourrissement qui serait du à l’air, par des procédés chimiques complexes  comme l’imprégnation de résines et majoritairement la Lyophilisation. Une patiente et  minutieuse étude a permis de reconstituer les ex-voto en retrouvant les débris qui s’assemblaient entre eux, pour donner la forme d’un bras, d’une jambe, d’une tête, etc.

De ces 10 000 débris, ont été reconstitués 1500 ex-voto, et 8500 restent à reconstituer, ce qui donnerait un total supposé de 3500 ex-voto entiers. Ces pièces sont aujourd’hui conservées dans les sous-sols du Musée Bargoin de Clermont-Ferrand, et sont présentées au public dans des vitrines par roulement.

On suppose que cette source était présidée par une divinité comme Maponnos, ou Borvo? Ces ex-voto étaient sans doute plantés verticalement dans la vase de la source. Ils sont datés de la première moitié du premier siècle après Jésus-Christ.

Ils représentent tous une partie de l’anatomie humaine, des bras, des jambes, des têtes, des pieds des mains, des intestins, des poumons, etc. c'est-à-dire la représentation du membre ou de l’organe malade ou bien guéri, offert en supplique ou en reconnaissance à la divinité.

Ci-contre vu d’un gisement lors de la découverte

Par ces statuettes, ce sont nos ancêtres qui nous regardent après 2000 ans, qui expriment leurs souffrances et leurs malheurs, et leur foi en leur divinité pour implorer la guérison ou remercier de celle-ci.

Toutes ces pièces sont en bois, très figuratives, et les têtes entre autres sont très émouvantes.